Présentation “Haut de gamme, excédent commercial et dynamique des exportations dans la France Pré-Industrielle”

Loïc Charles et Guillaume Daudin ont présenté un travail sur “Haut de gamme, excédent commercial et dynamique des exportationsdans la France pré-Industrielle” au colloque “Vers le haut de gamme Made in France” le 22 novembre 2019.

 

  • Qu’avons-nous fait ?
    • Une base riche… et problématique
    • Ce qu’on sait du rôle du luxe dans la politique économique
    • Comment isoler le luxe dans les flux commerciaux au XVIIIe siècle?
    • Le rôle du luxe dans les exportations françaises
  • Alors ?
    • Il est possible de tirer des choses des données de la Balance du Commerce
    • La recherche de la qualité était à la base de la politique économique française
    • Le commerce de soierie (et donc haut de gamme) jouait un rôle croissant dans l’excédent commercial français – en partie à cause de la perte des marchés d’Outre-Mers
    • Par contre, il n’est pas facile d’établir un rôle spécifique pour la qualité relative dans le travail d’un matériau donné, à part le déclin (mais à partir d’un niveau bas) dans les exportations nationales
    • Et il faudrait regarder d’autres produits :  bonneterie, gants, chapeaux, vins…

Programme

Présentation


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.